Partagez | 
 

 ☀EMERSON. never again ;

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Emerson A. Wilson

Féminin » Messages : 8
» Date d'inscription : 30/12/2010
» Localisation : ; chez le voisin.
» Désir du moment : ; si tu savais.


Feuille de personnage
in my heart:
with my soul:

MessageSujet: ☀EMERSON. never again ;   Jeu 28 Avr - 2:54



EMERSON ABRIL WILSON.
Il y a ceux qui voient les choses telles quelles sont et qui se demandent pourquoi. Moi je les vois telles qu'elles pourraient être et je me dis pourquoi pas ! « Marc Levy »
.
.

ton âge ♞ 23 ans. ta date de naissance ♞ 14 mai 1988. ton lieu de naissance ♞ Waterbury. nationalité ♞ Américaine. situation ♞ en couple ; folle amoureuse ; bientôt le mariage. Ou pas!. quel est ton groupe ♞ VADE RETRO, SATANAS . quel est ta race ♞ Démon. capacités spéciales ♞ Pyrokinésie. ta célébrité ♞ MILA KUNIS. ♥

EMERSON ABRIL WILSON • Et ouais c'est moi. J'ai l'air normale à première vu hain ? On dirait presque un ange. Cependant, je crains de vous décevoir, en vous avouant, que je suis sans nul doute, l'une des personnes les plus sadiques que cette ville est connue. Il est vrai, que j'ai tendance à toujours sourire, mais c'est seulement, dans le but précis, de cacher mon mécontentement, face à certains faits. Non, je ne suis pas gentille, et ce mot ne fait plus partie de mon vocabulaire, depuis un moment déjà. Même lorsque je n'étais qu'une simple humaine à l'allure frivole, mon caractère se voulait comme difficilement supportable, je n'appréciais rien ni personne, et cela n'a fait que s'accentuait, dès lors que j'ai perdu toute once d'humanité. Aujourd'hui, je n'aime personne et je ne fais rien, pour que les gens m'aime. Indépendante, je me fiche un peu de tout et de tout le monde, j'ai tendance à vivre ma vie comme bon me semble, et l'avis de pauvres crétins, ne changera rien à mes choix. En réalité, je pense devenir sociable, dès que cela touche à mon propre intérêt, dans le cas contraire, leur vie pathétique, ou leur mort dans d’atroces souffrances, ne m'intéresse nullement. Effectivement, je ne suis pas une personne de confiance, et je crains que cela, ait toujours fait parti de moi. Je peux être assez hypocrite quand je le souhaite, et bons nombres ont eu la surprise de se voir trahit, par tant d'allure contraire à ce que je suis vraiment. Je dois d'ailleurs, vous prévenir, que lorsque vous me voyez sourire, m'adressant à vous, comme si vous étiez mon ami, c'est qu'il y a toujours dans le fond, une chose qui me pousse à agir ainsi, une fois arrivée à mes fins, je vous ignorais, comme je pourrais vous tuer, sans que vous puissiez vous en rendre compte, à part si je décide de vous faire souffrir, par pur plaisir sadique. Ouais, c'est vrai, qui se méfierait d'une si jeune femme, à l'apparence bienveillante ? Personne! Pourtant, tuer fait partie de mes principales occupations, sans oublier la souffrance, tuer sans me divertir avant, je trouve ça, tellement...Banal. Oh, non je n'ai pitié de rien, ni même de personne. Rien ne peut me stopper lorsque j'entreprends, de mener à bien ce que j'ai décidé. En général, ceux qui se trouvent sur mon chemin, sont les individus qui ne s'en sortent aucunement. En effet, je ne suis pas un ange, vous l'avez bien compris, seulement, je ne pratique ce genre d'activité, qu'avec une certaine discrétion. J'ai tendance à vivre comme tout le monde, mais je ne suis plus de tous ces gens anodins, depuis un certain temps déjà. Si y a bien une chose, que cette perte d'humanité m'a permis, c'est bien de me protéger de sentiments que j'ai toujours tenté de refouler difficilement, avant d'être ce que j'étais. L'amour, fut l'une des choses qui m'aura le plus blesser, et je pense être assez forte aujourd'hui pour ne pas avoir à refaire de mauvaises expériences. Concernant, les généralités, je pense me d'écrire, comme une personne, posée. Très observatrice, je ne pourrai dire mot, pendant de longues minutes, pour mieux vous descendre, en quelques secondes. Oui, je suis cassante, mais je trouve toujours le moyen de faire en sorte, que ça, passe mieux, d'une façon ou d'une autre. Puis de toute évidence, on ne m'a jamais appris à fermer, ma bouche, pour dire ce que je pense. Bien, que parfois agressive, je pense mettre un certain temps avant d'être complètement excédée à vouloir vous casser la gueule, seulement, quand ça part, ça ne prévient pas, et ça ne finit JAMAIS, bien. Assez lunatique, mon tempérament, change très rapidement, souriante un instant, boudeuse à l'autre. Cependant, je suis une personne assez extravertie, bien que réticente à venir m'adresser à n'importe qui, je ne ressens aucun malaise à aller vers les autres, lorsque c'est nécessaire, car oui, je n'aime pas me déplacer pour rien. Et si y a bien une chose, que je ne supporte pas, c'est d'être prise pour une conne, même pour la plus petite broutille, je vous, le ferez payer jusqu'à votre dernier souffle, et de la pire façon qui soit. Tout comme cet accident, je sais à présent que la vengeance est le maître mot, trônant encore et toujours dans ma tête. Agréable la petite ? Tellement.


.
Que penses-tu des légendes portant sur des créatures dites surnaturel, crois-tu en ce genre d’histoire ou crois-tu plutôt qu’il s’agit de compte pour effrayer les enfants. Question pour ceux appartenant au genre humain. Merci de remplir un minimum de quatre lignes complètes, merci. Ou à quel race de notre folklore appartiens tu? Raconte-nous comment tu en es arrivé là, comment le vit tu maintenant. Question pour ceux appartenant monde folklorique, donc pour les autres. Merci de remplir un minimum de huit lignes complètes, merci. N’avez-vous point remarqué mon chère que dans cette villes il se passe quelque chose semble anormal? Avez-vous été témoins d’un évènement s’y rapprochant. Question pour ceux appartenant au genre humain. Merci de remplir un minimum de quatre lignes complètes, merci. Ou Est-ce que vous êtes de ceux qui se cachent tapis dans l’ombre en espérant avoir une vie un peu normal, essayer de se fondre dans le décor? Ou plutôt de ceux qui n’ont que faire d’eux même. Question pour ceux appartenant monde folklorique, donc pour les autres. Merci de remplir un minimum de quatre lignes complètes, merci.
Vous voulez, certainement connaitre la fabuleuse histoire de mademoiselle Wilson, donc MON histoire. De mon enfance, jusqu'à ma perte d'humanité ? Vous comprendrez plus tard, ce que j'entends par ceci. En fait, je crois que si la famille est importante, pour la majorité d'entre nous, ce n'est pas le cas pour ma pars. Je pense que ma perte, aussi violente soit-elle, n'est pas un hasard et mon retour non plus. Ce qui est certain à présent, c'est qu'aujourd'hui, je me vengerais tôt ou tard, de ce qui m'a été fait, même si nombreuses seront les victimes.


Tout a commencé à Waterbury, c'était un beau jour de printemps, le 14 mai précisément. C'est ce jour-ci que j'avais choisi pour pointer le bout de mon nez, après O7 mois de grossesse. Ma mère avait apparemment eu plusieurs complications depuis le début, avec mon cas, et malgré un accouchement prématuré de quelques mois, ce ne fut qu'un soulagement, lorsqu'elle me portait vivante, dans ses bras. Je me souviens d'avoir passé deux années tranquilles et sans soucis. Mes parents m'ont élevés avec tout l'amour possible et inimaginable, je n'avais pas à me plaindre, jusqu'à ce que j’apprenne, que ma mère attendait un autre enfant. Je crois qu'à ce jour, je découvris ce qu'on appelle plus couramment, la Jalousie. Avec, le temps, son ventre ne cessait de s'arrondir, pendant que témoin de cette scène, je n'avais qu'une envie, c'était de mettre des coups là-dedans. Je ne voulais pas d'une personne en plus dans ma vie, non je ne voulais pas d'une sœur. Je le savais, du haut de mes deux années et quelques, je ne pourrai pas l'aimer, je ne l'aimerai pas. C'était une promesse d'enfant, faite à moi-même, certes, mais si j'en avais su les conséquences, quelques années plus tard, ouais si j'avais su.
Lorsqu'à mes trois ans, cette dernière débarquait, aucun signe de joie ne se perçu, sur mon visage, je crois que l'arrivée de cette nouvelle petite fille, installa un froid dans toute la famille, non parce qu'elle était là, mais plutôt parce que ma réaction, avait été bien plus démesurée, face à la situation. On voulait se persuader, que ce n'était que le début, mais 1O jours passèrent que je n'avais toujours pas voulu la regarder, ni même l'approcher. C'est à peine si je connaissais son prénom. Pourtant, j'étais assez intelligente, pour deviner, que mon devoir de grande sœur, était et serait toujours de la protéger, mais je ne voulais pas, pourquoi ? Parce qu'avant même qu'elle arrive, j'avais désiré sa mort. Comme pourrai-je veiller sur une enfant, qui resterait pour moi, une étrangère à mes yeux ? Ma jalousie n'avait pas de limite, non elle en n'avait plus.
Avec les années, nous avons beaucoup grandi. Que ce soit ma soeur ou moi, on nous a toujours dit qu'on se ressemblait beaucoup, pourtant j'ai toujours hésité à prendre ça, comme un compliment. Elle n'a jamais été disgracieuse, bien au contraire, mais depuis qu'elle était là, et malgré les années, nous avions toujours eu du mal à avoir une quelconque discussion. Je crois que depuis son enfance, Mikaela, a ressentit toutes les barrières que je mettais entre nous. Nous avions environ 1O ans, concrètement le même âge, mais au lieu de jouer, comme toutes les petites filles de notre âge, se fut chacune de leur côté. C'était de ma faute, j'en ai toujours été consciente, mais chaque fois que mon regard se portait sur elle, quelque chose me dérangeait. Je ne voulais pas d'elle dans ma vie, et je crois qu'avec le temps, mon ressentis prenait place. Est alors, arrivée l'adolescence, le moment le plus difficile de la vie " sois disant " pour tous les jeunes. Se fut, une étape presque insurmontable, pour l'une comme pour l'autre, le moment ou toutes les jalousies ont éclaté au grand jour, dans la famille. Sûrement prise, d'un énorme ras-le-bol, pour toutes ces années de silences, Mikaela, eu le courage de déballer, tout ce qui l'a tracassé depuis bien des années. Contrairement, à ce qu'on aurait pu croire, je ne bougeais pas, je ne réagissais même pas. Que dire face à une gamine, qui avait sans nul doute raison ? -Peut-être que sa place n'était pas ici ?- ; -Sûrement que je ne l'aimais pas?- ; -Et sûrement que j'aurai dû l'a protéger-, telle une grande soeur; mais j'étais consciente, ne j'avais rien fait de tout ça. Mais, je pense que mon égoïsme refoulé, était la cause première de ma passivité, je ne savais quoi dire, ni même quoi faire. J'ignorai ses larmes, je ne pouvais rien faire. Même un regard en sa direction me semblait presque impossible à faire. L'air de rien, moi aussi je souffrais, oui, la souffrance d'une jalousie, qui ne cessait de me rongeait, parce que j'étais incapable de dire tout ce qui me pesait. Moi aussi, j'étais cernée de gros ras-le-bol de tout, et de tout le monde, mais personne ne le comprenait, probablement, je me devais de tout garder ainsi, j'étais la grande, ma fierté, était apparemment, bien plus conséquente sur ma façon de vivre, que mes sentiments.

Finalement, les choses reprirent comme elles avaient commencé. J'étais devenu majeure, j'avais environ 21 ans, il était temps pour moi de faire ma vie. J'étais prête pour ça. Me tirer de la villa familiale, et repartir sur autre chose. Oublier, le passé, effacer la famille, ça n'allait pas être facile, mais j'avais l'impression que ma méchanceté gratuite avec, ma soeur, l'avait fait vivre dans un cocon. Car, si elle manquait du mien, à mes yeux ce n'était pas de l'amour parentale qui lui ferait défaut. Mais, tout se chamboulait, un soir. Je ne sais plus si c'était dans les sombres périodes glaciales de l'hiver, ou lors des beaux jours. J'étais amoureuse et passionnée, dirons-nous. Pour ce weekend, ils avaient tous décidé de me laissait la baraque, pour que mon copain, puisse en profiter avec moi. Tout était, parfait, et je n'aurai imaginé que tout virait si brusquement à l'horreur. Tendis que j'étais restée à l'étage, ce dernier se rendit dans les escaliers, en plaine nuit, dans la lueur d'une maison faiblement éclairée. Mes souvenirs sont troubles, mais la cuisine fut sa destination finale. Interloquée de ne pas le voir revenir, je me dirigeais à mon tour au rez-de-chaussé, plus mes pas s'en rapprocher, plus je ressentais la chaleur et l'odeur de cramé qui se rependait. J'aperçus ainsi, le corps du malheureux étendu sur le sol, au milieu de la cuisine encerclée par les flammes. Ma seule réaction fut de me mettre à hurler à la vue de ce corps sans vie, sans que je ne puisse bouger, pétrifiait. J'aurai pu essayer de courir, seulement c'était déjà, peine perdue. Le feu s'était propagée d'une telle vitesse dans toute la villa, que je devais me rendre à l'évidence, j'étais condamnée. Je n'avais pas réellement eu le temps de pensée à tout ça, que je m'écroulais à mon tour sur le sol, asphyxier par la fumée.

Aujourd'hui, j'ai 23 ans. Ouais, et si je vous parle, c'est forcément que je suis de retour. Je ressors d'un endroit dans lequel je n'ai plus envie de retourner. Je crois avoir suffisamment payé pour tant de haine. Cependant, mon retour n'a fait qu'intensifié les choses. Bref, apparemment, cette affaire d'incendie refait surface chaque année. Moi-même, je n'ai pu comprendre ce qu'il s'était réellement passé, mais tout au fond de moi, ma rage est tellement forte, que je pourrai tuer la ville entière, si je ne prenais pas sur moi. Avant même l'incendie, la famille ne cessait de répéter qu'une cousine de ma soeur, et moi, venait de faire surface, et bizarrement, j'ai l'impression qu'il y a rien de net non plus chez cette fille. Je ne la connais pas, que je ne l'aime déjà pas. Si je venais à savoir, qu'elle était la coupable de cet incendie, je ne sais pas de quel malheur je pourrai être capable, pour la faire souffrir, comme j'ai souffert. Cependant, cette perte quasi totale de mon humanité, ne m'effraie pas, au contraire, elle m'a permis de devenir bien plus forte. Je n'ai plus de sentiments, de sympathie, ces mots, j'ai eu le temps de les rayer de mon vocabulaire. Aujourd'hui, chaque personne étant un obstacle à mon intérêt, verra son sang couler. Et même si je dois y passer toute une éternité, je tuerais et je continuerai, jusqu'à, ce que j'obtienne ma vengeance. Peu importe la famille, s'il faut passer par là, alors on j'y passerai, mais jusqu'à présent j'ai toujours tenu mes promesses, et la personne qui mit ma vie en échec en payera les conséquences, quitte à détruire tous ceux qui passeront sur mon passage.
»

ton nom/pseudo ♞ Mallaury ; La peste. ( a ' ton âge ♞ 18 ans. où est-ce que tu vie? ♞ En France ; malheureusement. nationalité ♞ Française. fréquence de connexion ♞ Ça dépend des périodes. En vacances, un peu tous les jours, lors des cours, un peu moins. ou a tu connue le forum? ♞ Par le voisin. comment tu le trouve? ♞ nul ; bidon. ( a ' mot de la fin. ♞ Je suis la meilleure..

hey oui maintenant tu as totalement terminé la fiche présentation. il n'y a plus que quelques minuscules étape a faire avant ta validation. premièrement tu dois aller faire enregistré ton avatar ici. ensuite quand tu as terminé, il faut nous le dire, on ne va pas le deviné tout seule, alors l'indiquer dans votre titre serais plus facilitant pour nous. ensuite bien, bon jeu a vous amusez vous bien.
.

_________________




Dernière édition par Emerson A. Wilson le Dim 15 Mai - 5:08, édité 43 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://whoyagonnarunto.forums-actifs.com
avatar
Z. Pete Herzschmerz
Who done this vampire mow down daub ? Ah...that would be me.

» Messages : 25
» Date d'inscription : 24/04/2011


MessageSujet: Re: ☀EMERSON. never again ;   Jeu 28 Avr - 3:00


    MAHHH LA GIF QUE T'AS MIS! *w*
    ca me donne faim une si jolie bouille
    WELCOME. je dis ca comme ca.

_________________




    « I will rip your heart out and shove it own your throat. Something I'm very good at. »

    remeber, yesterday you ask me, why do I kill people? Because... I like it! It's in my nature too. It's who I am. But then I have to stay together to protect her and she wants me to be the better man which means I can't be who I am. Do you see the problem I'm having? Ah...that would be me.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emerson A. Wilson

Féminin » Messages : 8
» Date d'inscription : 30/12/2010
» Localisation : ; chez le voisin.
» Désir du moment : ; si tu savais.


Feuille de personnage
in my heart:
with my soul:

MessageSujet: Re: ☀EMERSON. never again ;   Jeu 28 Avr - 3:06

    AAH ; FAUDRA TE NOURRIR AILLEURS.
    Sinon mercii. en plus t'a fiche est juste ; parfaite. ♥

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://whoyagonnarunto.forums-actifs.com
avatar
Z. Pete Herzschmerz
Who done this vampire mow down daub ? Ah...that would be me.

» Messages : 25
» Date d'inscription : 24/04/2011


MessageSujet: Re: ☀EMERSON. never again ;   Jeu 28 Avr - 3:09


    ROH UNE PETITE BOUCHÉ? Rolling Eyes
    merci, j'espérait bien qu'elle plaise!

_________________




    « I will rip your heart out and shove it own your throat. Something I'm very good at. »

    remeber, yesterday you ask me, why do I kill people? Because... I like it! It's in my nature too. It's who I am. But then I have to stay together to protect her and she wants me to be the better man which means I can't be who I am. Do you see the problem I'm having? Ah...that would be me.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emerson A. Wilson

Féminin » Messages : 8
» Date d'inscription : 30/12/2010
» Localisation : ; chez le voisin.
» Désir du moment : ; si tu savais.


Feuille de personnage
in my heart:
with my soul:

MessageSujet: Re: ☀EMERSON. never again ;   Jeu 28 Avr - 3:14

Rien. Ça se fait pas et encore moins sur la mienne! ( a '
Oh ouii ; tout le reste aussi ; c'est parfait. ♥

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://whoyagonnarunto.forums-actifs.com
avatar
Z. Pete Herzschmerz
Who done this vampire mow down daub ? Ah...that would be me.

» Messages : 25
» Date d'inscription : 24/04/2011


MessageSujet: Re: ☀EMERSON. never again ;   Jeu 28 Avr - 3:20


    Come onnnnn tes poche man!
    dites a la québecoise préadolescante angoissé.
    merci, ça fais plaisir ça!

_________________




    « I will rip your heart out and shove it own your throat. Something I'm very good at. »

    remeber, yesterday you ask me, why do I kill people? Because... I like it! It's in my nature too. It's who I am. But then I have to stay together to protect her and she wants me to be the better man which means I can't be who I am. Do you see the problem I'm having? Ah...that would be me.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emerson A. Wilson

Féminin » Messages : 8
» Date d'inscription : 30/12/2010
» Localisation : ; chez le voisin.
» Désir du moment : ; si tu savais.


Feuille de personnage
in my heart:
with my soul:

MessageSujet: Re: ☀EMERSON. never again ;   Jeu 28 Avr - 3:24

Demande à l'autre folle ; de te servir de festin ; elle sera pas contre. ( A '
- Oh oui à la québecoise! ♥ -

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://whoyagonnarunto.forums-actifs.com
Mikaela B. Wilson

» Messages : 3
» Date d'inscription : 26/04/2011


MessageSujet: Re: ☀EMERSON. never again ;   Jeu 28 Avr - 11:06

BIENVENUE ESPÈCE DE SADIQUE Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Emerson A. Wilson

Féminin » Messages : 8
» Date d'inscription : 30/12/2010
» Localisation : ; chez le voisin.
» Désir du moment : ; si tu savais.


Feuille de personnage
in my heart:
with my soul:

MessageSujet: Re: ☀EMERSON. never again ;   Ven 29 Avr - 0:46

Merci ; la sœurette. Cool

.
À quel race de notre folklore appartiens tu? Raconte-nous comment tu en es arrivé là, comment le vit tu maintenant. Avant, je n'étais qu'une humaine. Qu'une simple petite humaine. - Oui, c'est ce qu'on dit. - J'avais une vie plus ou moins tranquille, comme la majeure partie des habitants. Mais, lors d'une malencontreuse soirée, en compagnie de mon ancien compagnon, nous avons tous les deux étaient tués dans un incendie, dans ma propre villa. Je crois, que mes années de galères avec ma sœur, n'ont rien été comparé à tout ce que j'ai vécu pendant, ces dernières années. Aujourd'hui, je suis revenue, et je sais que ce feu n'a pas pris par hasard, je sais que ce n'est pas accidentel, mais je sais aussi que la personne responsable de cet acte, le payera. Même, si l'individu en question, fait partie de ma propre famille. Je vis ma vis ; comme bon me semble, je n'ai besoin de personne, mais tous ceux qui se mettront en travers de mon chemin, ne pourront s'en sortir.
EN HAUT POUR L'HISTOIRE. vivemoi »

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://whoyagonnarunto.forums-actifs.com
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ☀EMERSON. never again ;   

Revenir en haut Aller en bas
 

☀EMERSON. never again ;

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Liste des Comtes du Poitou
» EMERSON LAKE & PALMER (ELP)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ✖ ADMINISTRATION :: Papiers d'identité :: THE END-